Demande d’avancement

La demande d'avancement

et ses formalités

DEMANDE D'AVANCEMENT

Une demande d'avancement doit résulter d'un motif valable

L'avancement est très souvent le résultat d’une demande du salarié.

La demande d'avancement doit se faire lors d'une demande d'entretien à la direction

La bonne marche d’une entreprise doit tenir compte de la bonne relation entre salarié et employeur.
Dans le secteur privé, l’avancement ou son refus doit tenir compte de différents éléments, on parle alors de la gestion de l’entreprise.
Cette gestion doit s’opérer à tous les niveaux, dont celui lié à l’évaluation des salariés, une action soutenue par l’entretien annuel et l’occasion pour le gestionnaire de se rendre compte de l’acheminement de chacun des salariés au sein de l’entreprise.

L’avancement fait au salarié peut provenir de sa direction, mais dans la grande majorité des cas, le sujet relatif à l’avancement provient d’une demande du salarié.

En effet, un salarié peut faire une demande d’avancement suivant différents cas de figure qui lui apparaissent comme étant légitimes :

  • Son ancienneté dans l’entreprise
  • L’étendue des responsabilités inhérentes à son poste
  • La création d’un poste qu’il pense important dont il peut s’occuper…

La demande du salarié doit être prise en compte par l’employeur, qui se doit d’y apporter une réponse.

Acceptation de la demande d'avancement

Dans le cas d’une acceptation d’avancement, l’employeur doit lui transmettre son accord, avant de régler les détails pratiques audit avancement.

Refus de la demande d'avancement

Dans le cas d’un refus, l’employeur devra apporter une réponse permettant au salarié de comprendre les raisons de son refus.

Seul l’employeur à la faculté d’accepter ou de refuser un avancement, une décision qu’il doit exercer en bon gestionnaire, écartant tout abus et respectant les règles de discrimination.

Dans le cas spécifique du refus, il est très important d’observer le formalisme nécessaire, tout en gardant une forme respectueuse, afin que votre décision ne puisse pas être mal interprétée et occasionner une incompréhension du salarié.

Gazelles Association Marrakech vous recommande de ne jamais être définitif en évoquant les raisons de votre refus.

En effet, le but de votre entreprise est d’évoluer, ce qui implique que votre refus s’appui essentiellement sur sa situation actuelle, n’excluant pas qu’à l’avenir votre décision peut changer.

Les informations obligatoires à une demande d'avancement :

  • L’identité de l’employeur
  • Le poste de l’employeur
  • L’identité du salarié
  • Le poste du salarié
  • Le ou les motifs conduisant à la demande
  • La date
  • Signature

 

Questions fréquentes

Un employeur peut-il décider d’accorder un avancement sans en avoir reçu la demande ?
Oui, dans le prolongement de l’appréciation du progrès réalisé par un salarié favorisant l’évolution de l’entreprise, il peux parfaitement décider d’octroyer un avancement.

La demande d'avancement doit elle nécessairement motivée ?
Oui, il est essentiel d'évoquer le ou les motifs liés à la demande